Retour au plages de débarquement

Bientôt, c’est-à-dire le 6 juin, nous commémorerons le début de l’Opération Overlord qui allait mener à la libération de l’Europe de l’Ouest. C’est ce jour là, en 1944, que les troupes alliées attaquèrent massivement l’envahisseur selon un plan soigneusement orchestré en débarquant sur les plages de Normandie. Malgré la préparation de grande envergure, toute l’opération faillit échouer. Les pertes humaines de part et d’autres furent énormes mais le 25 août 1944 la libération de Paris constitua le point d’orgue de la première phase des combats destinés à mettre fin à la Seconde Guerre.

 

Nous voici 75 ans plus tard, c’est l’occasion idéale pour visiter en compagnie de vos enfants ou petits-enfants les plages du débarquement qui ont pour nom Utah, Omaha, Gold, Juno et Sword, et prendre une importante leçon d’histoire. Nous y sommes allés plus tôt, en octobre dernier, et à l’heure où se publie ce reportage, on ignore encore le programme précis des commémorations de 2019. Vous pourrez en suivre l’évolution sur le site www.ddayfestival.com.

Cidre, pommeau ou calvados?

Quelle meilleure introduction à la Normandie qu’un séjour dans une entreprise du Pays d’Auge qui prépare les produits de la pomme? La localité tranquille de Moyaux se situe dans la verdure du Calvados; une fois de plus nous nous félicitons d’être membres de France Passion, l’association qui  permet de passer la nuit gratuitement chez 2000 fermiers français. Aux ‘Bruyères Carré’ on nous propose un emplacement au calme entre l’enclos des chevaux et le verger. Le lendemain, bien reposés et munis d’une réserve de calvados millésimé, nous entamons notre découverte des plages du débarquement. En route vers Bayeux nous faisons halte à Fontaine-Henry pour admirer l’élégant château renaissance de la famille de Tilly. L’imposante toiture en ardoises, très pentue, est plus haute que le grand pavillon qu’elle coiffe. Des travaux de restauration étant en cours, il ne nous est pas possible de visiter, mais nous sommes persuadés que pour l’anniversaire du D-Day, le château sera rétabli dans toute sa splendeur.

Le miracle de Bayeux

Le lendemain du débarquement en Normandie les habitants de la ville médiévale de Bayeux purent pousser un soupir de soulagement. Ils étaient parmi les premiers délivrés et leur ville ne subit quasi pas de dommages. Situation unique, car la plupart des villes et villages alentour ont énormément souffert au cours des premières semaines après le 6 juin 1944. Les villes de Caen et de Saint-Lô ont été largement détruites au cours de l’Opération Overlord. Jusqu’à la libération de Paris, environ 20.000 civils français perdirent la vie.

Ce ne serait pas une bonne idée de traverser Bayeux rapidement. Prévoyez une journée entière pour visiter la ville, car on y trouve bien plus que le seul Musée-Mémorial de la Bataille de Normandie et le cimetière militaire tout à côté. N’hésitez pas à vous rendre à l’office de tourisme pour des renseignements sur le circuit du vieux Bayeux. Cette longue promenade vous mène par des rues pittoresques aux maisons à colombages et beaux édifices en pierre naturelle. Parmi ceux-ci, la cathédrale gothique d’origine romane, amplement agrandie entre le 12e et le 15e siècle. Une visite du Musée de la Tapisserie s’impose, c’est là qu’est exposée la célèbre Tapisserie de Bayeux, perle de l’art textile roman. Imaginez une pièce de lin d’une longueur de 68,30 mètres sur une hauteur de 0,50 mètres, entièrement brodée de fils de laine de couleur. On peut la considérer comme la bande dessinée la plus ancienne et la plus spectaculaire du monde. Les 58 tableaux qui la composent fourmillent de détails amusants légendés en latin et en saxon pour nous conter l’histoire de la rivalité entre Guillaume le Conquérant, duc de Normandie, et le roi anglo-saxon Harold. On y assiste à la vie quotidienne en Normandie, on voit la traversée de la Manche, la bataille de Battle près de Hastings et la mort du roi Harold. S’il est une date historique que connaissent tous les Anglais, c’est celle de 1066, date de la bataille de Hastings. Score France-Angleterre: 1-0. La Tapisserie de Bayeux est erronément attribuée à Mathilde de Flandre, l’épouse du duc Guillaume. A la vérité elle aurait été réalisée vers 1070 dans le sud de l’Angleterre sur ordre du comte de Kent.

 

 

 

 

Ceci est un extrait de l'article 'Destination - La Normandië, 75 ans après le jour' , le numéro 58 de Camping & Loisirs. 

Lire la suite ? Achetez ce numéro en version digitale pour 2 € seulement ou abonnez-vous au prix de 15 € pour 4 numéros

 

Faire du camping n'a jamais été aussi passionnant

Liste de souhaits 0 Caddie 0